Bureaux des Offices et de la Pairie

Ici se trouvent les bureaux des Grands Officiers du Royaume de France (Royaumes Renaissants)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lancelote
Fonctionnaire incontournable
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Blois
Office Royal : Plus aucun office
Titre : Baronne
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   Ven 2 Mar - 16:49

Sénael, le juge a écrit:
Nous ouvrons en ce jour la demande d'appel de DantOn, contre la décision rendue à son encontre pour trahison et tentative d'intimidation.

L'affaire sera instruite par le Procureur Général du Roi, Lancelote.
L'accusation sera représentée par Zeroukay juge de Bourbonnais-Auvergne.
La défense sera représentée par DantOn lui-même.
Témoins de l'accusation : Phaleg, Trollfarceur, Scarlette24 .
Témoin de la défense : Levautour.

Toute personne croyant pouvoir apporter un éclaircissement sur ce dossier peut me contacter.

Lancelote, le procureur a écrit:
Lancelote arriva comme a son habitude dans la salle d'audience, dossier sous le bras, décontractée.
Elle se rendit devant le juge et lui transmis les minutes du procès .

Citation :
Code:
Citation:
Enoncé du verdict Sieur Danton, plusieurs choses vous sont reprochées ici. Tout d'abord le fait d'avoir participé à une révolte contre le château et ensuite d'avoir voulu faire pression sur les acteurs de ce procès. Vos méthodes sont inqualifiables et vos arguments pour mettre fin à ce procès ont été des plus diverses et des plus farfelues.
Vous êtes tout d'abord venu me voir pour me dire que celui ci vous indiferait du fait que vous ne participiez plus et que vous resteriez en retraite jusqu'à la fin de vos jours. Ensuite vous êtes revenu pour me dire que, sous la pression, vous aviez accepté de revenir en Auvergne pour que l'on puisse faire votre procès mais que dés que celui ci serait achevé vous repartiriez en retraite. Par la même occasion vous m'avez glissé que si on vous accusait de trahison vous feriez casser le jugement par le Sieur Miki 54 et que le procureur et moi même serions demis de nos fonctions.
Le jour d'après, je devais absolument vous dire quel serait mon verdict du fait que le village de Aurillac avait de gros problèmes et que vous étiez le seul à pouvoir les résoudre en vous présentant comme maire.
Le surlendemain vous passiez par une autre personne pour nous faire dire qu'il ne fallait pas ouvrir ce procès vu que vous aviez préparé avec notre bon Roy quelque chose depuis des mois durant et qui allait se réalisé. De là, vous êtes parti dans le Perigord.
S'en ai suivi votre déclaration où vous disiez être mort puis votre départ futur en Angleterre.
Comment voulez vous que je puisses vous faire confiance?
De plus les preuves sont là, indiscutables et venant directement du Roy .
Pour toutes ses raisons vous êtes banni d'Auvergne et vous effectuerez un séjour de 2 journées dans nos geôle pour réfléchir à vos actes!



Code:
Citation:
Acte d'accusation

Messire vous êtes accusé de trahison envers le duché du Bourbonnais Auvergne pour avoir échaffauder une révolte contre celui-ci en période de guerre.
En outre vous êtes accusé de tentative d'intimidation sur la personne du juge ainsi que sur celle du procureur.


Code:
Citation:
Première plaidoirie de la défense

je me bannis tout seul en Périgord à partir de demain.
Ce procès n'a plus lieu d'être. Je suis coupable, de trahison peut être pas, mais de trouble à l'ordre public oui. Or, je ne suis passible de prison et d'amende, et je choisis de partir, je choisis la peine du bannissement.

Voilà

Code:
Citation:
Réquisitoire de l'accusation

L’accusé choisit le bannissement !!! Décidemment, Danton est peu judicieux quant à ses choix !
Messire, vous avez choisi de vous comporter en traître vis-à-vis de votre duché, soit. Mais, enfin, ou vous croyez vous pour choisir votre peine !!!
Vous avez tout simplement fui lâchement votre procès. Vous êtes accusé d’avoir comploter contre le duché en période de guerre, au risque de le déstabiliser et d’avantager ainsi nos ennemis !! Si cela n’est pas de la traîtrise ??? Qui nous dit que vous n’étiez pas à la solde de ces ennemis justement ?? En agissant de la sorte, vous avez risqué la vie de nos valeureux soldats, partis défendre les intérêts de tout le peuple Auvergnat et les intérêts du Royaume !
Qu’en serait il advenu de tous ces hommes et toutes ces femmes loin de chez eux ? Cela nous rappelle des temps bien noirs pour le Bourbonnais Auvergne…
Vous avez participé à l’élaboration d’une révolte, les témoignages le prouvent et de plus vous avez avoué votre implication. Vous avez harcelé certains membres du conseil afin d’en soutirer des informations de la plus haute importance pour la sécurité du duché.
Le Roy était bien évidemment opposé à cette révolte et a averti le conseil par l’intermédiaire du Duc afin que le château soit bien protégé. De part le fait, vous tombez sous le coup de l’article 8 du code pénal du duché.
Je tiens maintenant à vous faire part d’une autre affaire dans l’affaire : tentative d’intimidation.
Oui, l’accusé a tenté de nous influencer par quelques menaces, en disant que si je menais ce procès je pourrais me retrouver destitué et accusé à mon tour par « ses connaissances haut placé »… En l’occurrence quelques connaissances à la cour d’appel ! Mon Dieu, je tremble d’effroi !! J’ai pu constater à ce moment là, que ce triste sire ne reculait devant aucune basse manœuvre.
Puis en désespoir de cause, il nous a supplié de le laisser tranquille car sa mairie avait absolument besoin de lui comme maire, sinon c’était la mort du village… Le sauveur, quoi !!
Quel grand Homme, sitôt le Périgord créé, il s’y précipite, fuyant le procès moins de 5 jours après son ouverture (article 3 du livre V, fonctionnement de la justice en Bourbonnais Auvergne) et abandonnant son si cher village à son triste sort !
Messire Danton, je ne vois là dedans que foutaises et bassesses ; mais qui pensiez vous abuser ???
Madame le juge, je demande contre l’accusé la peine d’ostracisme mais également une amende de 100 écus pour ces manœuvres manipulatrices et insultantes envers la cour.

Code:
Citation:
La défense a appelé Levautour à la barre
Voici son témoignage :

Bien le Bonjour messieurs-dames,

Je me permettrai premièrement de reprendre les dires de dame Scarlette : "il m'a parle d'une revolte orchestree par des membres du parti de Pegase, mais vue qu'ils etaient inexperimentés il etait là pour les aider et les conseiller... " Donc, Danton aurrait lesé Pegase, hors, il y a peu de temps le duc disait que Pegase avait lesé Danton. L'un comme l'autre, ces propos sont donc des mensonges, Danton et Pegase se sont toujours soutenu l'un l'autre et encore maintenant face à la malveillance du pouvoir en place qui cherche à écarter toute divergence d'idée et à remettre dur d'autres épaules leur manque de foi et de bonne volonté. Je ne vois point ce que vous pourriez faire de plus que ce qui s'est déja infligé, mais je suis sûr que, comme vous l'avez fait avec Pegase, vous trouverez un moyen d'avancer d'avantage le duc encore.

Je ne m'étalerai pas cette fois sur les pour et les contre, je suppose que vous vous souvenez de mon précédent témoignage, de plus, le simple d'ouvrir les yeux vous donnera accès à toutes les preuves nécessaires pour discréditer cette accusation.

Merci de votre attention.



Code:
Citation:
L'accusation a appelé Scarlette24 à la barre
Voici son témoignage :

Madame le juge
Monsieur le procureur

Le sieur Danton est venu me trouver pour me poser des questions sur le nombre de gardes que j'allais installer au chateau, car disait il celà l'interessait de savoir, mais je lui ai dit que personne à part moi et le connérable ne savait celà. Ce à quoi il m'a repondu :
"- Si quelqu'un d'autre que moi te le demandais, tu le dirais ?
- Non desolée, il s'agit de la securitée du Duché et personne ne saura..."
quand je lui ai demande pourquoi, il a repondu: "pour savoir si on peut avoir confiance en toi, si tu merites ton poste.. " Je lui ai dit que celà ne le concernait en rien.
En suite, il m'a parle d'une revolte orchestree par des membres du parti de Pegase, mais vue qu'ils etaient inexperimentés il etait là pour les aider et les conseiller... mais il a pas voulu en dire plus...
Je trouve inadmissible sa conduite, n'etant pas en Auvergne et profiter de sa popularitée au niveau de certaines personnes, ce monsieur cherchait tout simplement à monter une revolte, mais dans l'ombre, sans se montrer, en fait il tirait les ficelles et organisait tout dans l'ombre...
Je demande une peine exemplaire pour les actes commis par cet homme....


Code:
Citation:
L'accusation a appelé Trollfarceur à la barre
Voici son témoignage :

Le sieur Danton ne peut nier avoir participer a la preparation d'une revolte. Et personne ne peut etre accuser de els avor manipuler pour les amener dans un piege, pour la simple et bonne raison que c'est le Roy, en personne, qui m'a prevenu le premier, avant quiconque, de la revolte proche.

Certes Dug ma prevenu de l'iminence de cette revolte, mais la veille je l'avias appris comme en temoigne cette lettre recue de Levan notre roy

http://img139.imageshack.us/img139/8756/revolte6ku.jpg

Donc si Levan etait au courant ca veut dire 2 chose

1- Danton ou autre lui a demander l'autorisation de faire la revolte.
2- Levan desapprouvait la revolte sinon il ne m'aurait pas prevenu


Voici votre honneur les minutes du procès Danton.

Si votre honneur me le permetn je souhaiterai entendre le Baron Danton afin d'entendre sa version des faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lancelote
Fonctionnaire incontournable
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Blois
Office Royal : Plus aucun office
Titre : Baronne
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   Ven 2 Mar - 16:49

Danton a écrit:
C'est simple, Morganred fût emprisonné pendant la fronde. Je n'ai pas pu l'accepter et Pégase et d'autres personnes qui étaient contre le duc en place à ce moment-là étaient d'accord avec moi, on a conclu que si Morganred n'était pas libéré, on tenterait d'organiser une révolte.
Alors moi je vais être franc et honnête, Dugesglin n'a jamais incité à une révolte, il n'a rien fait du tout. Pégase a décidé de mêler les membres de son parti à l'histoire, il a osé signer de mon nom alors que je ne lui avais donné aucune autorisation pour inciter à une future révolte qui pourraient avoir lieu.
Heureusement, Morganred fut libéré, j'ai donc décidé de tout arrêter, je voulais pas me faire pendre pour rien, et Dugesglin a vendu la mèche au duc.
Trollfarceur a donc contacté pégase et lui a dit que si il démissionnait, personne n'aurait de procès, mais il n'a pas tenu sa parole.
Moi, j'avais des examens (IRL) en même temps et comme j'étais sûr que Trollfarceur tenterait de me mettre un procès pendant mon absence, je me suis mis à Tulle le temps de passer mes examens. Les examens finis, je suis rentré. Alors j'espère ne pas avoir de personnes qui disent que je me suis enfui, car ils étaient tous au courant de l'arrangement entre trollfarceur et moi, et trollfarceur n'y voyait pas d'inconvénient, je peux même citer une de ses phrases :

Code:
Citation:
J'ai eu ce que je voulais, je suis pas pressé de t'avoir.



Ensuite, je suis rentré, contacté le procureur et la juge pour me mettre le procès et en finir. Mais j'avais déjà consulté plusieurs personnes pour savoir ce qui pourraient m'être reprocher, c'est pourquoi j'ai dit à la juge que si j'étais accusé de haute trahison, ce serait un peu fort vu que je n'avais rien fait, j'avais juste voulu et encore rien n'était organisé.
On m'accuse alors d'intimidation pour avoir dit que si l'acte d'accusation était faux, le jugement serait invalide Rolling Eyes et voilà c'est de l'intimidation.

Bref, j'en avais assez de l'Auvergne, alors sachant que de toute façon, on allait me bannir, j'avais demandé à trollfarceur ce que je risquais comme peine, il m'avait dit soit la mort soit le bannissement. j'ai décidé de partir de mon propre gré, j'étais parfaitement conscient que où que j'aille, le verdict serait le même. Mais non, faut en plus qu'on m'accuse de fuite, pfff, que de mensonges...
Par la suite, je ne me plaisais pas en Périgord, je suis revenu à Aurillac, mais l'Auvergne s'était plus pareil, j'ai donc abrégé mon procès, n'ayant pas envie de me défendre face à des accusations fausses. Et j'ai eu le bannissement et 2 jours de prison.

Alors :

1-j'ai demandé à lévan, il m'a juré n'avoir jamais averti trollfarceur d'une révolte. En effet, il me disait que le roy n'était au courant des révoltes que beaucoup plus tard, et que je parlais à l'admin.

2-Ayant vu le verdict, il est faux, car la juge s'appuie sur les faits que le roy aurait prévenu le duc, or cela est faux comme déjà démontré.

j'ai d'ailleurs tout passé à Lancelote.


3-Je trouve le bannissement un peu fort, je suis conscient d'être coupable, mais ayant été plusieurs fois conseiller auvergnat, maire et surtout j'avais montré ma fidélité à l'Auvergne en sauvant une ville du dragon rouge, j'espérais ne pas être banni définitivement.
Vu mes antécédents, je m'attendais à un jugement moins sévère.

voilà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lancelote
Fonctionnaire incontournable
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Blois
Office Royal : Plus aucun office
Titre : Baronne
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   Ven 2 Mar - 16:50

Lancelote a écrit:
Code:
Citation:
1-j'ai demandé à lévan, il m'a juré n'avoir jamais averti trollfarceur d'une révolte. En effet, il me disait que le roy n'était au courant des révoltes que beaucoup plus tard, et que je parlais à l'admin.


Admin ? Que veux dire ceci ?

Essayerai vous de nous ensorcelé Baron ?

Je vous pries aussi d'avoir plus de respect pour Notre Majesté LEvan . et de ne pas l'appelez Lévan Comme vous apeleriez un simple Vagabond !

( Hrp : La cour d'appel est une cour Rp , ne pas l'oubliez merci . ALors si vous voulez faire passez des idées, traitez les Rp. )

Pouvez vous, Baron, prouvez, ce que vous avancez ?

Code:
Citation:
2-Ayant vu le verdict, il est faux, car la juge s'appuie sur les faits que le roy aurait prévenu le duc, or cela est faux comme déjà démontré.

j'ai d'ailleurs tout passé à Lancelote.


Je vous prierez d'avoir aussi un peu plus de respect pour ma personne et surtout pour ma fonction !

J'ai effectivement vu les documents que vous m'avez fait parvenir, mais pouvez vous les faires parvenir a la cour afin que Le Juge Senael puisse les examiner ?

DantON a écrit:
Non, désolé, Procureur Lancelote, je ne puis vous les apporter, j'ai eu beaucoup de messages entre temps, et ils ont disparu de ma boîte de réception.

Lancelote a écrit:
Code:
Citation:
boîte de réception


Redites un mot incompréhensible de la sorte et je vous fait accusé pour sorcelerie !

Je vous remercie cependant de votre précision.


Si votre honneur le permet j'aimerai écouter le juge Zeroukay du Bourbonnais Auvergne.

Sénael a écrit:
Je vous en prie, faites entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lancelote
Fonctionnaire incontournable
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Blois
Office Royal : Plus aucun office
Titre : Baronne
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   Ven 2 Mar - 16:50

Zeroukay a écrit:

Zeroukay avance dans la salle,s'installe et prend alors la parole


Jamais une personne ne m'aura autant fait perdre mon temps autant que le Sieur Danton.
Ce procès a été ouvert après celui de Pégase et a aucun moment le Sieur Danton n'a démenti ce qui lui était repproché, il a même demandé à ce qu'on le bannisse.
Je crois que jamais non plus je n'ai vu autant d'excuses et d'histoires differentes pour une même affaire.
Je ne vais pas encore répété mon verdict rendu à l'époque vu qu'il est ennoncé plus haut mais il montre bien les moyens que peut mettre en oeuvre un tel personnage pour s'en sortir selon les événements.

Je tiens par contre à reprendre sa défense:

Code:
Citation:
Morganred fût emprisonné pendant la fronde. Je n'ai pas pu l'accepter et Pégase et d'autres personnes qui étaient contre le duc en place à ce moment-là étaient d'accord avec moi, on a conclu que si Morganred n'était pas libéré, on tenterait d'organiser une révolte.


Dans cette meme phrase il dit avoir préparé cette révolte et en même temps si cet aveux doit excuser ou expliquer quelque chose je ne comprends pas. Le Sieur Danton savait que le sieur Morganred avait été enfermé par ordre du Roy et que seul celui ci pouvait l'en faire sortir .
Par la même occasion il laisse bien entendre que cette révolte était contre le Duc en place.

Code:
Citation:
c'est pourquoi j'ai dit à la juge que si j'étais accusé de haute trahison, ce serait un peu fort vu que je n'avais rien fait, j'avais juste voulu et encore rien n'était organisé.
On m'accuse alors d'intimidation pour avoir dit que si l'acte d'accusation était faux, le jugement serait invalide Rolling Eyes et voilà c'est de l'intimidation.


Bien sur les intimidations du Sieur Danton ont été faites entre deux couloirs et sans témoin mais ses paroles raisonnent encore dans ma tête:

"Parce que sinon vous me bannissiez:
et ensuite j'allais voir Miki54
et je cassais le jugement
il parait qu'on peut meme te virer toi la juge"

"donc préviens Phaleg
que la haute trahison ira avec sa haute démission"

"fais attention
la cour d'Appel est sur les nerfs
et j'ai pas envie de te faire sauter ton post"

Il a même essayé de passer par l'intermediaire de Sieur Silec pour que le proces ne soit pas ouvert et qu'il puisse partir dans le Périgord. Soit disant qu'il avait un arrangement de longue date avec le Roy.
Mais la question que je me pose à l'heure actuelle est la suivante:
Est ce que si le Roy lui avait laissé son poste de procureur au Perigord ce Sieur serait il en train de faire appel de la décision de justice qu'il a lui même demandé?


Après avoir rendu mon verdict, le Sieur Danton m'a fait parvenir la correspondance qu'il avait entretenu avec le Roy et là encore elle prouve qu'il avait minutieusement (je reprends ses termes) préparé la révolte sans parler de la manière dont il ose parler au Roy.

http://img97.imageshack.us/img97/7145/procesdanton8ru.jpg

Danton pense que la justice et que tout le monde est à sa disposition et il se permet d'essayer d'intimider, de rendre le verdict de son proces, d'interpeller le Roy comme si c'était un paysan, de faire appel du verdict qu'il a lui même demandé, de donner une multitude d'excuses qui se contredisent toutes.

Je vous laisse seul juge de mon verdict mais sachez qu'à aucun moment je ne doute d'avoir fait le bon choix pour cette affaire.

Lancelote a écrit:
Je vous remercie Duchesse.

S'adresse au juge Senael

Si Votre honneur est d'accord j'aimerai maintenant entendre le sieur Phaleg.

Senael a écrit:
Témoignage très intéressant. Merci beaucoup Dame Zeroukay.

Oui, Madame le Procureur je vous en prie, faites entrer le témoin suivant.

Phaleg a écrit:
Phaleg entre, nonchalant et quelque peu irrité de venir perdre son temps.

Monsieur le juge, madame le procureur, vous souhaitez m'entendre?
Que voulez vous savoir de plus? Je ne vois pas ce que je pourrai rajouter à ce qui a déjà été dit ou écrit. J'attends donc vos questions.

Phaleg resta là, planté, à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lancelote
Fonctionnaire incontournable
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Blois
Office Royal : Plus aucun office
Titre : Baronne
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   Ven 2 Mar - 16:51

Lancelote a écrit:
Nous souhaiterions entendre ce que nous pouvons lire. Peut etre pourriez vous apporté des renseignement nouveaux, ou plus précis a la cour.

Peut etre parlé de la forme du procès, ou du fond, qu'elles ont été les motifs réel si ils sont différents des motifs énnoncé .
Vous pourriez commenter le procès, revenir sur votre déclaration.

Vouci un panel des choses que nous vous demandons.

Lancelote a écrit:
Un greffier accouru dans la salle d'appel et porta un message au Juge et a la Procureur

Code:
Citation:
http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=114704


Danton était donc mort... Le procès se cloturerai donc.

Phaleg a écrit:
Paix à son âme.

Phaleg fit demi tour et s'en alla comme il était venu.

Zeroukay a écrit:
Zeroukay qui entend la nouvelle ne peut s'empecher de se lever pour poser une question.

Excusez moi mais c'est la troisième mort officielle du Sieur Danton.
Que se passera t il si jamais celui ci ressucite encore une fois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lancelote
Fonctionnaire incontournable
avatar

Nombre de messages : 255
Localisation : Blois
Office Royal : Plus aucun office
Titre : Baronne
Date d'inscription : 13/08/2006

MessageSujet: Re: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   Ven 2 Mar - 16:51

Lancelote a écrit:
[ Son compte a été éradiqué ]

Sénael a écrit:
" BAM ! L'affaire est classée et la séance levée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison   

Revenir en haut Aller en bas
 
DantON - 08/03/1454 - Sans suites - Trahison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maire de Tournai contre Charles ** Sans suites **
» Le tueur Sans-Visage - Le retour
» Une rumeur, un murmure sans nom...
» Historique des Conseillers et Maires Gones
» [FAQ] Posez vos questions sans créer un nouveau sujet ici !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bureaux des Offices et de la Pairie :: Salles désafectées :: La Chancellerie de France :: Bibliothèque de la Chancelerie :: Jugements des Cours :: Arrêts de la CA-
Sauter vers: